<< Retour

Automatisation de la voie d'assemblage de la lecture

Évaluation de l'effet d'un entraînement utilisant des marqueurs visuels*
chez les enfants de CE1 en difficulté de lecture

* Par "marqueurs visuels", entendre ici : "codage visuel facilecture".

Cette étude a été menée par Anne-Lucie BLAUDEAU dans le cadre d'une recherche de master II  au CERCA de l'université de Poitiers, sous la direction de M. Jean-François ROUET, directeur de recherche au Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS)  et membre de l'ONL (Observatoire National de la Lecture). Cette étude a utilisé exclusivement des supports "papier".

Elle s'est déroulée sur le cours de l'année universitaire 2008-2009, a fait l'objet d'un mémoire et d'une soutenance qui a eu lieu en juillet 2009.
Le mémoire de cette étude et le "matériel" utilisé sont consultables en cliquant le lien suivant :

http://www.mshs.univ-poitiers.fr/lmdc/pagespersos/Rouet/Default.htm puis sur :
Rubrique : "textes à télécharger" (que vous trouverez dans le menu verticale de gauche)

● 2009 - Mémoire de M2 de Anne-Lucie Blaudeau
- Mémoire
- Matériel noir et blanc
- Guide entraînement noir et blanc
- Matériel couleur
- Guide entraînement couleur

Ci-après quelques éléments de conclusion de cette étude :

Sur un petit échantillon (18 enfants, âge moyen 7 ans 8 mois) un groupe expérimental a été comparé à un groupe contrôle. Le groupe expérimental a bénéficié d’un entraînement phonologique dans des conditions très contrôlées qui a été administré par des enseignants qui suivaient une méthodologie précise dans l’utilisation d’un matériel entièrement fourni par l’expérimentateur (incluant des progressions, des consignes pour les enseignants et également des supports codés avec le procédé facilecture).

Malgré une durée relativement courte de l’entraînement phonologique (12 séances de 30 mn réparties sur 9 semaines, soit  6 heures/élève) la comparaison à un groupe contrôle utilisant le même matériel linguistique non codé a mis en évidence un effet supérieur de l’entraînement expérimental.

Cette amélioration s’est traduite par un progrès conjoint en lecture de mots (+17%) et en conscience phonologique (+50%) permettant un gain de plus d’un écart-type entre le pré et le post-test.

 Résultats étude expérimentale facilecture
Graphique des scores moyens des groupes en pré et post-tests


Pour de futurs développements, l’utilisation de l’outil informatique en tant que support à des évaluations et à des aides ciblées pour la lecture nous paraît très prometteuse : ce support est intéressant à plusieurs titres : il favorise la prise d’indices précis (chronométriques ou oculomoteurs), il peut fournir un feedback immédiat et offre une interface nouvelle et mobilisante pour les enfants.

<< Retour


Newsletter

Catalogues au format PDF


Télécharger nos catalogues





Ils en parlent

Presse, internet, radio

Panier  

Aucun produit

Expédition 0,00 €
Total 0,00 €

Panier Commander

Bon de commande

Télécharger un bon de commande