Présentation Le code facilecture La collection facilecture Validations Témoignages


Quel enseignant ou parent n’a jamais entouré, surligné, colorié, encadré, codé de façon distinctive les éléments d’un mot, d’une phrase ou d’un texte, pour les mettre en valeur, les signaler, afin d’en faire mieux apparaître les particularités ?

Le code facilecture est inspiré de cette pratique ... appliquée à la phonétique et à l’écriture orthographique du français.
Il est l’aboutissement d’une très longue réflexion et de minutieux tâtonnements visant à conjuguer : harmonie, cohérence, efficacité et simplicité.

Le code facilecture utilise les critères suivants :

 • la couleur  pour indiquer les sons voyelles
Les phonèmes voyelles de la langue française (voyelles orales, nasales, semi-voyelle) concentrent le plus grand nombre de difficultés pour les apprentis lecteur.
facilecture utilise onze couleurs pour les distinguer.
Une même couleur indique une prononciation semblable.

 • la taille pour indiquer les sons consonnes ambigus
Cinq consonnes (c, g, s, t, x)  pouvant générer deux sons différents sont à la source de bien des confusions. facilecture indique la variation de la prononciation en réduisant légèrement la taille et le corps de la lettre.
 • l’italique pour indiquer les sons consonnes composés de deux lettres
Cinq graphèmes composés de deux lettres (digraphes ou digrammes) : ch  ph  qu  gu  gn   servent à coder cinq phonèmes de notre langue. Le codage en italique permet de  repérer rapidement ces digraphes dans un mot.
 • le gris pour indiquer les lettres muettes

 





Newsletter

Catalogues au format PDF


Télécharger nos catalogues





Ils en parlent

Presse, internet, radio

Panier  

Aucun produit

Expédition 0,00 €
Total 0,00 €

Panier Commander

Bon de commande

Télécharger un bon de commande